| 0,00 €

Votre panier est vide.

Points d’attention lors de l’achat

1     Quel combustible dois-je choisir ?

Avant de faire un choix, l'utilisateur doit se poser quelques questions.

  • Est-ce que je cherche un poêle ou un foyer qui sera ma principale source de chauffage ou une source secondaire ? Ou cet appareil servira-t-il simplement à créer l'ambiance ?
  • Ma maison est-elle mal ou très bien isolée ?
  • Ma maison est-elle indépendante ou mitoyenne ?
  • Combien de temps et d’énergie vais-je y consacrer ?
  • Quelles sont mes préférences : la facilité d'utilisation avec un thermostat et une commande à distance, ou bien le charme et la nostalgie ?
  • Quel est mon budget ?
  • Certaines odeurs ou certains bruits vont-ils me déranger ?
  • Qu’est-ce qui est le plus important pour moi ?

Le tableau succinct ci-dessous vous aidera déjà à comparer les combustibles :

Combustible

Flammes

Odeur

Bruit

Rendement

Rechargement combustible

Coût combustible

Bois

Grandes flammes, ambiance maximale

Oui

Crépitement du bois

> 70 %

Plusieurs fois par jour

120 € / 1 m³
(600 EUR* / an)

Pellets

Petites flammes

Non

Ventilateur

> 90 %

Toutes les 10 à 14 heures

4 € / 15 kg
(400 EUR* / an)

Bioéthanol

Très belle flamme

Oui

Aucun

100 %

6 à 8 heures avec 2 L

7 € / 2 L

Électricité

Imitation de flammes

Non

Aucun

100 %

Pas d'application

0,26 € / kWh

*habitation moyenne, hiver moyen, température intérieure à 21°, double vitrage, chauffage secondaire

2     Quel est le modèle qui me convient ?

Les poêles et les foyers existent dans différents matériaux, formes, dimensions et styles. Le foyer crée davantage d'ambiance, mais il offre des rendements moins élevés, alors qu'un poêle est plus efficace. Il existe des appareils de base, sans gadget, ainsi que des modèles avec système de stockage de la chaleur, commande à distance, etc. L'offre est étendue et vous permet également de faire un choix esthétique. Les dimensions sont, elles aussi, importantes au moment de choisir un appareil qui devra s'adapter à votre cheminée ou votre manteau de cheminée. 

2.1     Poêle

Si vous optez pour un poêle, vous obtiendrez les rendements les plus élevés. Le placement d'un poêle indépendant est également plus rapide et meilleur marché. Avantage amusant en prime : vous pouvez y déposer une casserole pour la maintenir chaude.

2.2     Insert

Opter pour un foyer à encastrer, c'est choisir un design sobre avec un rendement élevé. Lors du choix d'un insert, vous devez cependant tenir compte des espaces nécessaires.

2.3     Acier

Un poêle en acier chauffe vite et communique aussi rapidement sa chaleur, par rayonnement et par convection, à l’espace à chauffer. Les poêles en acier sont meilleur marché à l'achat et pèsent nettement moins qu'un poêle en fonte ou en stéatite. Le placement et le déménagement éventuel posent donc moins de problèmes.

2.4     Fonte

La fonte est plus massive que l'acier et retient plus longtemps la chaleur, ce qui lui permet de chauffer agréablement la pièce par rayonnement. La fonte est un matériau intéressant, qui ne se déforme pas et ne rouille pas rapidement. Elle est également durable. Son processus de production permet de lui donner des formes particulières.

2.5     Stéatite

Cette pierre naturelle bleu-vert est capable de stocker la chaleur et de la rendre progressivement. Elle permet ainsi d'obtenir, avec la même quantité de bois, une diffusion plus longue de la chaleur. Un poêle en stéatite a donc besoin de moins de combustible pour diffuser une chaleur agréable durant des heures. Le grand inconvénient de la stéatite est son poids. Le poêle pèse plusieurs kilos de plus et est également plus cher qu'un poêle en acier ou en fonte.

3     Quelle est la puissance de chauffe nécessaire pour mon habitation ?

La puissance nécessaire (kW) dépend d'une série de facteurs. Quelle est la superficie à chauffer ? Voulez-vous chauffer uniquement cet espace ou aussi d'autres espaces ? Cet espace est-il relié à d'autres sans séparation ? Dans quelle mesure votre habitation est-elle isolée ? Avez-vous assez avec 19° C ou vous faut-il 25° C pour avoir vraiment chaud ?

Si votre habitation est normalement isolée, vous avez besoin de la puissance suivante par mètre cube pour un poêle à bois :

19° C

20° C

21° C

22° C

73,5 watts

77 watts

80,5 watts

84 watts

  • Degré en plus / en moins : -/+ 5 %
  • Habitation (semi-)mitoyenne : +10 %
  • Habitation mal isolée : +15 %

Exemple : un espace moyennement isolé de 120 m³ avec une température souhaitée de 20° C.

  • Mitoyenne : 120 x 77 watts = 9.240 watts = 9 kW
  • Mitoyenne mal isolée : 120 x 84 watts = 10.080 watts = 10 kW
  • (Semi-)mitoyenne : 120 x 84 watts = 10.080 watts = 10 kW
  • (Semi-)mitoyenne mal isolée : 120 x 91 watts = 10.920 watts = 11 kW

Les rendements d'un poêle à pellets sont supérieurs. C'est pourquoi vous pouvez utiliser la règle suivante pour un poêle à pellets : 0,05 kW x m³. Pour cette même surface, vous avez donc besoin avec un poêle à pellets de 0,05 kW x 120 m³ = 6 kW.

45 m²

55 m²

60 m²

80 m²

100 m²

115 m²

5,5 kW

6,5 kW

7 kW

9 kW

10 kW

11 kW

 

 

 

4     De quoi dois-je tenir compte lors de l'installation ?

 Avant d'acheter un poêle, vous devez prendre en compte l'installation qui sera nécessaire.

  • Existe-t-il actuellement un raccordement (cheminée) dans mon habitation ? Si ce n'est pas le cas, puis-je placer un conduit d'évacuation de la fumée ?
  • Mes voisins (dans le cas d'un bâtiment à étages multiples, par exemple) peuvent-ils être incommodés par les gaz de combustion ?
  • Puis-je effectuer moi-même l'installation ou ai-je besoin d'un installateur ? 
  • Où exactement dans la pièce dois-je placer mon poêle (pas trop près d'un thermostat, etc.) ?

Ces questions peuvent contribuer à déterminer le choix du combustible, de la puissance et du modèle.